Histoire et patrimoine

L’église Saint-Monna (crédit photo : G. Le Moigne)

L’église Saint-Monna (XVIème siècle)

L’église paroissiale, dédiée à saint Monna (en fait saint Nonna), propriété de la commune, est située dans la partie ouest d’un vaste enclos englobant le cimetière. Elle se compose d’une nef avec ses collatéraux et d’un large transept à double pignon et noue centrale accueillant deux chapelles. Le chevet à noues multiples, dont les trois pignons à crochets font écho à ceux du transept, s’inspire du type Beaumanoir, du nom d’une famille de bâtisseurs d’églises de la région de Morlaix qui imaginèrent cette configuration46.

L’aile nord de l’édifice primitif, la chapelle du Rosaire, de style gothique, porte la date de 1495. En 1597, le comte Michel de Rosmorduc la fait agrandir. Ses armes sont visibles au sommet du premier pilier. Le clocher porte la date, au-dessus de l’entrée, de 1618, et la tour celle de 1667. Restaurée en 1700, comme l’indique une inscription sur le mur ouest, cette église, de style Renaissance avec survivance du gothique fleuri, subit des réparations en 1781. Les prééminences de fondateur de l’église Saint-Monna et des chapelles de la paroisse appartenaient de temps immémorial à la famille de Rosmorduc qui disposait aussi de droits honorifiques en l’abbaye de Daoulas et en la cathédrale Saint-Corentin de Quimper. Le , un ouragan détruit les vitres du pignon sud. Afin de prévenir d’autres incidents, les dimensions des fenêtres sont réduites, sur les conseils de l’ingénieur impérial des Ponts et Chaussées de Landerneau, Jean-Sébastien Goury.

Le clocher, à deux étages de cloches et double galerie, offre une particularité peu commune : la flèche, élancée et de section octogonale, est ornée le long de chacune de ses huit arêtes de dix-sept crochets en saillie sculptés sous forme de masques. L’église présente également un portail classique à deux pilastres et fronton, des statues, des retables et un banc seigneurial sculpté du XVIIe siècle. Un petit escalier extérieur, côté est, donne accès à une crypte basse située sous le chœur, qui permettait aux retardataires de ne pas manquer la messe47.

Près de l’église se trouve un petit ossuaire du XVIIe siècle de plan rectangulaire, avec un clocheton en forme de lanternon. À une cinquantaine de mètres de là, à proximité d’un ancien lavoir alimenté par une source, la fontaine Saint-Monna, datée de 1681, abrite une statue en kersanton représentant le saint en tenue épiscopale, dans une niche à coquille.

(Article issu de la page Wikipédia créee par Gilbert Lemoigne, rédigée et maintenue à jour par Gilbert Le Moigne, l’un de nos concitoyens que nous remercions vivement).

 


 

L’inventaire du patrimoine bâti sur le Parc Naturel Régional d’Armorique

 Calvaires, fontaines, lavoirs, chapelles, maisons à avancée… Les communes du Parc d’Armorique regorgent de trésors architecturaux. Le Conseil régional de Bretagne, le Conseil Départemental du Finistère et le Parc d’Armorique ont réalisé un inventaire de ce patrimoine bâti sur l’ensemble du territoire.

Réalisé dans une démarche scientifique, l’inventaire du patrimoine repose sur un recensement exhaustif des éléments du patrimoine, suivi d’un travail documentaire et d’analyse important.

Plusieurs “campagnes” d’inventaire ont été réalisées sur le territoire du Parc d’Armorique dès les années 1960-1980. En 1996-1997, un inventaire est réalisé sur le canton du Faou. En 2006, la Région Bretagne et la Parc naturel régional d’Armorique ont signé une convention pour élargir l’inventaire du patrimoine à l’ensemble du territoire du Parc. Ce travail s’est achevé en 2016 avec l’inventaire des dernières communes.

Les résultats de ces enquêtes servent d’outil au Parc et à ses partenaires pour définir des programmes de découverte ou de valorisation touristique, accompagner la révision des documents d’urbanisme ou encore établir des conseils en matière d’architecture.

Découvrez le patrimoine de Logonna-Daoulas recensé dans une brochure disponible en ligne sur le site du PNRA.

Cliquez sur patrimoine de la rade de Brest.

 

Téléchargez ici un diaporama de photos de la commune,  crée à l’occasion du concours de peinture “Couleurs de Bretagne 2016”.