Logonna et ses artistes

Les artistes Logonnais


Claude MARCHALOT, peintre

Claude Marchalot est né le 26 mars 1948 à Quimper. En 2008, quand sonne l’heure de la retraite, Claude Marchalot se consacre pleinement à la création picturale.

Son thème de prédilection est le paysage, urbain, rural, ou maritime. Les techniques mises en œuvre sont d’abord la peinture à l’huile, puis de plus en plus, l’aquarelle qui prend une place prédominante suivie par l’acrylique. Pour les aquarelles, on peut sentir une filiation recherchée avec la tradition anglaise, effets de lumière, de lavis successifs et transparents ainsi que des références à  l’artiste et pédagogue américaine Jeanne Dobie pour les fondements techniques et la recherche de subtiles vibrations de couleurs .

marchalot.claude@gmail.com
www.claudemarchalot.com

 


Jérôme CATREVAUX peintre plasticien

31, route de l’Argoat
29 460 LOGONNA-DAOULAS
07 82 52 40 18.
jcatrevaux1@laposte.net

Années50

Années 50

“Mémoire.
La mienne et celle des endroits où je circule.
Crépuscules.
Moments privilégiés où les silhouettes tendent vers l’objet ou disparaissent.
Architecture.
Présence inévitable mutant au gré des lieux, des époques, des sociétés.
Mon travail émerge de ces influences.”

 

Galeries présentant mon travail :
Les Funambules, place de la Poissonnerie, 56 000 VANNES.
Site internet : www.lesfunambules.com

L’Atelier, rue Navarin, 29 200 BREST.
Site internet : www.ateliernavarin.com

Mon blog : http://catrevauxjerome.canalblog.com
Possibilité de voir des réalisations à mon atelier en prenant rendez-vous.

A bientôt !

 


Marc DANIEL, Art Digital

“Sa démarche artistique repose sur un travail de recréation de l’image. Travaillant par série , il propose aujourd’hui différents thèmes allant de la ville à l’industriel et aux paysages fantasmés. Sa technique repose sur la transformation de l’image à l’aide de logiciels de retouche numérique en accès libre. Changer la réalité, la transformer en la sublimant, telle est la démarche de cet auteur qui utilise les moyens numériques d’aujourd’hui afin de recréer une réalité virtuelle” .
facebook.com/marc.daniel.589

mail : marc_daniel29@yahoo.fr
tel : 06 43 30 54 44

bleue

 


Janine LE CANN, peintre et sculptrice

ATELIER PEINTURE/SCULPTURE
Sainte-Marguerite – 29460 LOGONNA-DAOULAS
0298206226–0615943947
janine.lecann@wanadoo.fr
janinelecann.fr

Mon travail de sculpture touche essentiellement l’humain, soit dans la symbolique et l’humour, soit dans la tendresse, l’humanité et la sensibilité. Mes matériaux de prédilection sont le bois et la terre. Le bois, malgré ses « caprices » parce qu’il est chaud, sensuel et doux au toucher lorsqu’il est lissé et poncé à l’extrême ; la terre, pour le plaisir du modelage avec les doigts, ce contact direct avec cette matière souple, qui réagit à la moindre pression et se plie à vos désirs.
Le bronze, vient d’apparaître depuis peu dans mes œuvres, et je dois dire qu’il me fascine, non seulement par sa noblesse et sa beauté, mais encore par son côté éternel.
Je travaille également sur le monumental avec des réalisations en ciment. »

En peinture, je travaille essentiellement l’huile au couteau sur toile ou sur bois, que ce soient paysages, natures mortes ou personnages, un travail plus brut, et qui se rapproche peut-être plus de ma passion pour la sculpture ; mais je trouve un réel plaisir à me replonger dans le pastel et l’aquarelle de temps à autre, sans doute pour y retrouver la finesse et la légèreté que l’on perd au couteau.

 


 

L’ATELIER DE PEINTURE : COULEURS SUR LE QUAI
Placé sous l’égide de l’association Asambles, l’atelier de peinture « Couleurs sur le quai » est animé bénévolement depuis plusieurs années par le peintre Pierre Kernin, de Daoulas et placé sous la responsabilité de Marie-Joëlle Bretel.
L’atelier se tient dans un local de la salle Keromnès à Daoulas et compte 15 adhérents, il fonctionne tous les lundis après-midi, de 14 à17 heures et rassemble des artistes du secteur : Plougastel, Landerneau, Daoulas, Logonna, Dirinon… Les techniques utilisées sont la peinture au couteau, à l’acrylique ou à l’huile. Tous les participants sont animées par la passion de créer, de développer son imaginaire et de présenter, lors des expositions, une vision originale.
L’objectif de ces rencontres est d’acquérir des pratiques en peinture qui sont les fondements de toute création artistique. Connaître les lois de la composition, de l’éclairage, des couleurs et des valeurs. Apprendre à manipuler le pinceau ou le couteau à peindre, à mélanger les tons, les appliquer ou les superposer, chacun est libre dans le choix de son sujet, figuratif ou abstrait, de ses couleurs, de son interprétation…
« Mon rôle est d’accompagner chacun des adhérents dans son approche de la toile, dit Pierre Kernin. Il s’agit, non pas de reproduire le réel, mais de le représenter et de le transcrire en équivalents plastiques. Le travail sur une toile est toujours ardu, souvent austère, parfois décourageant et demande une attention constante. L’essentiel est que chacun exprime sa sensibilité, ses émotions, sa personnalité. On est là pour utiliser un média, pour apprendre à éduquer le regard, à juger et à progresser. La lecture de revues d’art ou de peintres de talent
Les peintres de « Couleurs sur le quai » : Marie-Joëlle Bretel, Marie-Françoise Calvez, Anne-Marie Cambon, Marcie Chol, Sébastien Gourmelon, Michelle Hilt, Murielle Lauer, Christian Le Baut, Jean-Lou Le Berre, Françoise Le Henaff, Yvette Le Meur, Marcelle Le Saint, Alain Perrot, Michèle Petit, Madeleine Poirier.

17 IMG_0295

Les artistes qui exposent à Logonna


Alain PERROT, peintre

“Une peinture ce doit être comme une poésie mais visuelle. Quand on lit une poésie l’imagination se met en marche et se doit être de même pour la vision d’une peinture.
En peignant un paysage le peintre doit y insuffler les émotions qu’il ressent face à ce paysage (bonheur, joie,mélancolie… idées positives…). Mais il faut se libérer d’un sujet concret qui bride l’imagination.
C’est en créant une peinture abstraite que j’espère faire ressentir au spectateurs des émotions harmonieuses et bien sur positives.
L’œil du spectateur n’est pas habitué à regarder une toile qui ne représente rien de connu, de concret mais qui laisse à l’imagination une totale liberté et je l’espère, un grand plaisir émotionnel.
Du concret, je suis passé à l’abstrait, mais j’aime retourner au concret car tout est lié, d’où un mélange de toiles que je souhaite harmonieux.”
Alain Perrot


Gildas BITOUT, plasticien-photographe

Maison des Artistes
Atelier Kervillé
29790 BEUZEC CAP SIZUN
06 61 95 27 07
gigirouille@yahoo.fr

Gildas Bitout tourne autour de la photographie. Il l’associe et la mêle souvent à d’autres techniques (pastels, encres, collages, empreintes, photos retravaillées, photocopies…). Elle n’est parfois qu’un point de départ. Il cherche, prend des détours et aime travailler sur les limites et les passages avec d’autres univers artistiques (installations, art de rue, collages dans l’espace public…).
D’origine bretonne, Gildas Bitout est né a Marseille en 1970. Formé à l’école des arts appliqués et des métiers d’arts, Olivier de Serres à Paris, de 1989 à 1993, il enseigne ensuite pendant 5 ans les arts appliqués en institut pour Sourds. En 1998, il rencontre les membres de l’association Rouillegorge et décide de s’installer avec eux en Bretagne. Depuis plus de 10 ans, il partage des ateliers avec l’équipe afin de développer un travail basé à la fois sur des projets collectifs et personnels.
Professeur d’arts appliqués en lycée professionnel, il est aussi photographe ambulant et montreur d’images avec l’installation Photolux.

Pendant l’été 2015, Gildas Bitout a animé le centre bourg avec ses collages.


Marc CHAPELAT, photographe

La passion de la photo et de la création numérique.

“Je revendique le statut d’amateur, au sens étymologique du terme ! La photo me colle à la peau depuis mon enfance.
Qu’est-ce qu’une photo pour moi ?
Une photo ne doit pas se contenter d’être le témoin d’un événement ou d’une situation, mais son révélateur.Elle doit dévoiler la réalité comme un autre regard sur un quotidien qui peut parfois nous paraître banal mais que nous ne savons pas forcément découvrir.
Le choix d’un angle, une lumière propice que l’on apprivoise, un mouvement, un minutieux cadrage, la mise en évidence d’un détail qui impose sa présence au premier regard,  sont les atouts d’une photo réussie.
Un bon photographe n’est pas forcément celui qui possède l’outil le plus performant, mais celui qui sait développer avec lui une complicité et s’en faire un allié.
Avant tout, le maître mot reste la passion sans laquelle le meilleur enseignement ne serait que parole vaine.

Notre vraie richesse est dans le regard que nous portons sur ce qui nous entoure.

J’essaie de transmettre ce regard et tout le plaisir qui en découle.”

www.chapelat.com